Comment se maquiller en ayant une peau mate, noire ou métisse
Comment se maquiller en ayant une peau mate, noire ou métisse

Ce n’est pas parce que l’on a la peau mate, noire ou métisse que l’on ne se maquille pas. Car, tout comme les peaux claires, la peau brille et a ses imperfections. Le teint doit donc être corrigé, les petits problèmes camouflés. C’est pourquoi se maquiller quand on a le teint mat, noir ou métis, n’est pas si facile qu’on le croit. Et surtout, juste parce que l’on est des femmes, on aime se maquiller…

Prendre soin de sa peau

Tout d’abord, avant même de penser à se maquiller, il faut savoir prendre soin de sa peau et surtout de celle de son visage. Car les peaux noires, métisses, ou mates sont généralement à tendance mixte ou grasse, ce qui diminue l’adhérence du maquillage et assombrit le fond de teint.
Il faut se nettoyer le visage le matin et le soir. Le matin pour effacer les traces de luisances dues à la sécrétion de sébum de la nuit, et le soir pour retirer toutes les impuretés emmagasinées durant la journée et surtout pour se démaquiller. Il est aussi important de se faire un gommage au moins deux fois par semaine, pour nettoyer les pores.

Travailler son teint

Tout d’abord, il faut bien choisir son fond de teint. Il faut absolument éviter de trop éclaircir sa peau avec un fond de teint. Sinon, le résultat « grise mine » est assuré. On peut juste s’accorder un petit demi-ton d’éclaircissement par rapport à son teint naturel. Mais c’est tout. Si on s’applique du fond de teint, il faut se dire que ce sera la base de notre maquillage. Il a donc pour fonction première de sublimé l’ensemble du maquillage, tout en ayant un aspect naturel et harmonieux.

La couleur du fond de teint doit donc être au plus proche de votre couleur de peau et doit se fondre totalement avec votre carnation naturelle. Si vous êtes une « pro », vous pouvez opter pour un second fond de teint, un peu plus clair à appliquer sur les parties médianes de votre visage.
En tout cas, pour une peau réveillée et un teint éclatant, on opte pour des nuances dorées, orangées ou abricotées qui garantissent un effet bonne mine, peau de pêche.

Le résultat doit être parfait, lisse et avoir un aspect velouté. Pour cela, on applique d’abord un anti-cerne, qui dans sa fonction première est fait pour cacher les cernes, mais qui peut aussi être mis (en petites touches) sur les petites imperfections ou rougeurs du visage. Pour harmoniser cette première couche, on se met aussi quelques petites touches d’anti-cerne sur la zone T du visage. Et on l’estompe du bout des doigts jusqu’à ce qu’il soit complètement imprégné.
Ensuite, on dépose quelques touches de fond de teint sur la zone médiane du visage, que l’on estompe avec un geste léger. Le résultat doit être uniforme et tout en transparence pour un effet 100% naturel et un visage plein d’éclat.
On termine de travailler son teint avec le fard à joues, qui apporte de la luminosité au visage. On l’applique avec un gros pinceau sur les pommettes. Et le tour est joué ! Côté couleurs, on prend un fard à joues beige ou ivoire pour la lumière, du parme et du bois de rose qui sont des teintes délicates et soyeuses, et enfin du rose irisé qui reflète la lumière, pour une harmonie du teint superbe.

Une dernière touche ? Pour sublimer tout ceci, on peut finir avec une poudre irisée, que l’on applique sur tout le visage, pour avoir un teint lumineux !

Jouez avec les couleurs

Avec une peau mate, métisse ou noire, on peut oser la couleur beaucoup plus facilement. Que ce soit sur les cils ou les paupières, on peut se permettre de jouer avec les couleurs. Primo, si l’on veut souligner son regard, on opte pour un trait d’eye-liner et du mascara (deux couches). Ainsi on ouvre beaucoup plus son regard.

Ensuite (si l’on ose ou si on peut se le permettre), on peut facilement jouer avec les couleurs On peut s’appliquer un mascara de couleur, mais c’est parfois un peu dangereux. Alors mieux vaut oser la couleur avec son fard à paupière. On privilégie les ombres nacrées et on se permet des teintes turquoise, violettes ou métalliques qui seront de toute façon en accord avec la carnation de la peau. Et, les plus audacieuses, peuvent jouer en mélangeant le vert/marron/jaune, ou le violet/brun/jaune pâle, …

Sur les lèvres, tout dépend de l’effet désiré. Généralement charnues, les lèvres peuvent être mises « en avant » avec un rouge vif mais on peut aussi atténuer leur volume en appliquant un brun rouge ou un brun cuivré. Les gloss naturels sont aussi les bienvenus, surtout si le maquillage pour les yeux est coloré.

En tout cas, pour celles qui se sentent encore perdues, il existe aujourd’hui de nombreuses marques de maquillage faites pour les peaux métisses, noires ou mates. Et il ne faut pas hésiter à demander l’avis d’une maquilleuse si vous allez dans une grande surface dédiée au maquillage.

 

Selon Les experts, il existe environ 35 teintes de peaux noires ou métissées, alors qu’il n’en existe qu’une dizaine pour les peaux blanches.